Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

L’expérimentation des RASED à distance dans l’Indre : copie à revoir.

vendredi 11 mai 2012

Le 19 avril dernier, les écoles concernées recevaient la procédure à suivre pour l’expérimentation des RASED à distance.... En y regardant de plus près, nous avons constaté que cette plateforme, loin d’être satisfaisante sur le plan idéologique (elle accompagne la disparition des postes RASED dans les écoles), ne l’était pas non plus sur le plan de la législation.... détails :

Le courrier des services de l’IA commençait ainsi : " l’évolution de la carte des RASED et des missions des psychologues scolaires a conduit à engager une réflexion sur les modes d’intervention des personnels spécialisés" et se terminait même sur une note optimiste " Je vous remercie vivement de contribuer à cette première étape d’un processus qui va donner une nouvelle impulsion à l’action des RASED". Entre les deux, on expliquait aux collègues comment on allait pallier à la disparition des postes RASED dans les écoles en éliminant totalement les déplacements des personnels spécialisés.
Auraient donc été mis en place :
- des synthèses en visioconférence ou par téléphone.
- des échanges avec les enseignants par tel., par mail ou sur une plateforme informatique.
- de contacts avec les centres de soin.
- le suivi des situations à distance
- une aide procédurale. Il était ensuite précisé que les enseignants communiqueraient avec un membre du RASED à distance par téléphone, par mail ou sur la plateforme informatique.....

Suivait ensuite une procédure détaillée pour une demande d’aide au RASED à distance, si le processus avait été mis en place tel quel :
- 1 L’enseignant constaterait des difficultés persistantes chez un élève.
- 2 Il transmettrait la demande d’intervention auprès du membre du RASED de sa circo par mail. Il est précisé que l’élève serait identifié seulement par son prénom et sa classe.
- 3 le référent RASED transmettrait à l’ensemble des membres du RASED par mail ou plateforme informatique la demande d’aide formulée par l’école.
- 4 La situation serait étudiée par visio conférence.
- 5Un membre du RASED serait désigné pour suivre la situation à distance. Il pourrait contacter l’enseignant de la classe par mail ou téléphone.
- 6 Et le plus beau : Proposition à l’enseignant de pistes de travail, de remédiation, de ressources, aide procédurale...par téléphone, par mail ou sur la plateforme informatique.
- 7 Pour la forme : Suivi de la situation par les membres du RASED sur le créneau dédié, échanges téléphoniques, mail ou sur plateforme informatique avec les enseignants concernés.

Au delà du principe d’entériner la disparition des RASED en les remplaçant par des plateformes informatiques, vidéoconférences et autres pitreries, cette plateforme informatique nommée MOODLE, nous a plus que surpris dans la mesure ou elle n’est pas sécurisée.
Nous avons donc contacté la CNIL pour avis. Quelle ne fut pas notre surprise de constater que la CNIL n’avait à aucun moment été saisie pour demande d’autorisation de diffusion via internet de renseignements concernant des élèves en difficulté !!
Nous avons donc décidé de saisir la CNIL à ce sujet et vous avez ici la réponse qu’elle nous a fourni :

JPEG - 64.5 ko
Courrier CNIL expérimentation RASED à distance

L’inspection académique a donc tenté de soumettre aux collègues une procédure complexe et hors de toute législation ou règle de confidentialité !!!
Nous l’avons donc "renvoyée dans ses 22" .... nous suivrons cette situation avec la plus grande vigilance .... si toutefois ce dispositif connaissait une suite, nous ne manquerons pas de vous en tenir informés !!

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr