Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Formation des Professeurs des Ecoles Stagiaires : Le SNUipp/FSU 36 agit !

samedi 9 juin 2012

Lors de leur unique stage de janvier, le SNUipp/FSU 36 a reçu l’ensemble des collègues PES pour évoquer avec eux les difficultés liées aux conditions de leur « formation » et élaborer ensemble des propositions d’amélioration de celle-ci. Fort de ces revendications, le SNUipp/FSU a été reçu le 24 mai en audience à l’Inspection d’Académie et a fait évoluer cette formation.

Un élément de satisfaction

Demandé et obtenu par le SNUipp-FSU 36 l’année dernière, la création d’un statut de compagnon, déconnecté du processus d’évaluation, a été apprécié par les Professeurs stagiaires qui ont pu disposer d’une personne neutre auprès de laquelle se confier en toute sérénité.

Trois problèmes majeurs

Les professeurs stagiaires demandent :

Une meilleure préparation de la rentrée scolaire.

Les Titulaires du concours n’ont pas eu la possibilité avant la rentrée de prendre contact avec les collègues des écoles où ils avaient été affectés. Ils n’ont pas eu non plus de temps dans leur classe d’affectation avec leur compagnon pour préparer les premières semaines devant élèves.

Lors de l’audience, le SNUipp/FSU 36 a demandé :
- Une affectation dès le 15 juin pour permettre de prendre contact avec les écoles avant les vacances. - 3 jours rémunérés de temps avant la rentrée, en présence du compagnon, dans la classe d’affectation.

Réponse de l’IA : Les stagiaires seront affectés cette année avant les grandes vacances.

Une formation sur les trois cycles

Les professeurs stagiaires ont été nommés dans une classe à l’année avec un jour par semaine d’observation dans une classe du même niveau jusqu’à décembre. Hormis 1 semaine de stage à l’IUFM, c’en est tout de leur formation !
Ils appréhendent grandement la confrontation les années à venir avec des classes d’un autre cycle que dans celui où ils ont été nommés.

Lors de l’audience, le SNUipp/FSU 36 a demandé :
- Une journée de stage filé tout au long de l’année (une dans chaque cycle, une pour chaque trimestre).

Réponse de l’IA : Cette option ne sera pas possible hors d’un cadre ministériel.

Plus de temps d’échange entre stagiaires.

Les professeurs stagiaires ne se sont rencontrés au cours de l’année que 2 semaines. Le sentiment d’isolement a été grand, provoquant la sensation d’être seul à souffrir et à ne pas arriver à tenir l’ensemble des exigences de la formation.

Le SNUipp/FSU 36 demande :
- La mise en place de temps d’analyse de pratique réguliers, à l’IUFM, afin de permettre à chacun d’identifier les difficultés rencontrées par les autres.

Réponse de l’IA : Les temps d’animations pédagogiques seront consacrés à des regroupements des PES dès le début de l’année.

Une autre formation est possible

N’oublions pas néanmoins qu’au delà des améliorations à apporter au système actuel de "formation initiale", c’est l’ensemble de cette nouvelle formule qui est à remettre en cause.

Une première année de formation à mi-temps fait partie des revendications nationales du SNUipp/FSU pour le début de carrière.

P.-S.

Ci-dessous les documents donnés à l’IA qui ont servi de support à notre audience.

PDF - 127.9 ko
Analyse revendication PES pour IA
PDF - 117.4 ko
Regroupement anonymé des réponses des PES
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr