Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Se donner les moyens de réussir l’école : compte rendu de la 1/2 journée d’info syndicale du Samedi 8 octobre

C’est un droit,... utilisez-le...

mardi 27 septembre 2005

Plus d’une trentaine de collègues est venue assister, samedi 8 octobre 2005, à la projection du film réalisé à la demande du SNUipp « Tous les enfants ont droit ... ».

Au travers de sa campagne « se donner les moyens de réussir l’école », le SNUipp désire interroger la profession sur son projet.

S’attaquer aux inégalités et à l’échec scolaire, assurer la réussite de tous les élèves passent, selon le SNUipp, par :
- la question de la transformation de l’école
- le rapport école / société
- les revendications majeures pour améliorer le métier d’enseignant.

Ces 3 questions fondamentales apparaissent en filigrane tout au long du film.

Les débats ont principalement été axés sur autour des questions de :
- Formation continue : baisse du nombre de stages proposés, diversité de l’offre en diminution, notamment en maternelle, stages à publics désignés...
- La difficulté de gérer de plus en plus d’hétérogénéité avec de moins en moins de moyens humains (perte ZIL BCD, des ZIL L.V., des collègues affectés les samedis matins à la maintenance du parc informatique dans les écoles, des aides éducateurs, des RASED incomplets ...). Parallèlement il faut gérer des classes avec des enfants perturbateurs en plus grand nombre.
- Le manque de temps pour se concerter, réfléchir et élaborer ensemble des progressions, programmations, notamment au niveau des CP renforcés.
- Si l’intervention du dispositif « enfants non francophones » est saluée, il n’empêche que pour un certain nombre d’élèves, une deuxième année de prise en charge ne serait pas superflue. Il est regrettable que le dispositif ne s’adressa pas aux enfants de maternelle.
- Les collègues sont très inquiets quant à l’application de la circulaire concernant l’accueil des enfants handicapés dans l’école ordinaire du secteur, sans passage obligatoire par les CCPE et CDES. A ce propos le manque de places en établissements spécialisés a été souligné et les collègues demandent que tout projet d’intégration soit accompagné d’un AVSi.

Des initiatives nationales seront organisées, alimentées par les synthèses et remontées des départements. On décide mieux quand on décide ensemble : donnons-nous les moyens de réussir l’école !

Des exigences revendicatives pour la réussite des élèves : lutte contre l’échec scolaire, scolarisation maternelle, pratiques pédagogiques, contenus d’enseignement, enseignement spécialisé, travail en équipe ... (film « Tous les enfants ont droit », et son guide d’animation, publications spéciales « culture commune » « Bombannes »

Des exigences revendicatives pour les personnels : retraite, carrière, intégration PE, frais de déplacement, sécurité/responsabilité, temps de travail outils (publications spéciales, guide sécurité, pétition carrière, actions direction/ISSR/ ..., journées maternelle, AIS ...)

La défense des droits et libertés, pour une autre Europe, le SNUipp dans l’altermondialisme Publications « discriminations », (relais des campagnes unitaires)

L’éducation dans le contexte de la réforme de l’Etat + problématique Services Publics (Guéret, argumentaires FSU, actions Fonction publique, ...)

P.-S.

A la suite de ces rencontres, des initiatives publiques se feront l’écho des exigences exprimées. Elles seront organisées au cours des deuxième et troisième trimestres

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr