Retour accueil

Vous êtes actuellement : ARCHIVES actions syndicales 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Grève nationale du 12 février : Grève débat 10h à l’IUFM de Châteauroux

jeudi 7 février 2013

Le 12 février : le SNUipp-FSU36 appelle à la grève ! NON, aucun amalgame ! Pour une autre réforme des rythmes scolaires ! Ni statu quo ! Ni bricolage ! On ne nous donne pas réellement la parole ? alors prenons là ! Le 12 février : grève-débat à 10h à l’IUFM (salle Rollinat) Venez participer au débat, vous informer, faire remonter vos questions, interrogations, coup de gueule…

Le SNUipp-FSU s’est prononcé contre le décret sur les rythmes scolaires présenté le 8 janvier au Conseil Supérieur de l’Education. En effet, il allège de manière insuffisante la journée scolaire et n’offre aucune garantie d’un périscolaire gratuit et de qualité pour tous ! Le ministre, malgré seulement 5 voix Pour sur 72 votants, a décidé de le publier au journal officiel du 25 janvier. Cette méthode est inacceptable car anti démocratique ! Le ministre annonçait « de vraies évolutions, et pas seulement des petits aménagements à la marge, si l’on veut rendre service aux élèves, une journée scolaire allégée et mieux articulée avec les temps péri-éducatifs » pour qu’ « aucun enfant ne soit hors de l’école avant 16H30 »- Au final, aucun des objectifs n’est atteint : l’année scolaire reste tout autant déséquilibrée, 5h 30 de classe en moyenne avec les APC au lieu des 6 heures actuelles, sans garantie d’activités péri-scolaires et gratuites pour tous. De plus, les crispations semblent aujourd’hui se focaliser sur un possible allongement de la pause méridienne à 2h30 voire 2h45 : temps de repas, de repos, de sieste pour les petits ou d’activités calmes pour les plus grands, l’organisation de ce temps ne s’improvise pas, surtout quand les locaux ou l’encadrement ne sont pas vraiment au rendez-vous. Il faut ajouter les conséquences sur l’amplitude du temps de présence des enseignants dans l’école. Et les conditions de travail déjà difficiles des directeurs d’école qui seront en première ligne dans la gestion des élèves dans les temps de transition scolaire – périscolaires.
Changer c’est pour du mieux !

Au SNUipp-FSU, nous ne voulons plus de la semaine de quatre jours de Xavier Darcos avec ses journées rallongée notamment par l’aide personnalisée et ses programmes alourdis. Nous ne sommes pas pour autant favorables au projet actuel de réforme des rythmes qui n’offre pas de garantie d’amélioration pour les élèves comme pour les enseignants. 
Face au bricolage actuel, le SNUipp-FSU estime qu’il faut reporter la réforme à 2014. Si des écoles souhaitent modifier leur rythme en 2013, cela ne peut se construire qu’avec l’accord des conseils d’école. En tout état de cause, le décret d’aménagement du temps scolaire doit être complètement revu. Il faut se donner le temps de penser une vraie réforme et les moyens de construire les conditions de sa réussite dans les écoles en s’appuyant sur les enseignants.


Faisons entendre notre voix.
Le 12 février, comme partout en France, dans l’unité parfois la plus large (certaines sections départementales SE-UNSA appellent aussi à cette journée) : Participez massivement à la journée de grève. CGT éduc action36, Sud Education 36 appellent aussi à cette journée.

déclaration préalable :

Word - 28.5 ko
Déclaration préalable 12 février

lettre aux parents :

Word - 31.5 ko
Lettre aux parents 12 février
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr