Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités  / Actualités nationales  


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Plus de maîtres que de classes : premier bilan

lundi 17 février 2014

Le SNUipp - FSU vient de participer à la première réunion du comité de suivi du "plus de maîtres que de classes". Composé d’enseignants, de chercheurs, des organisations syndicales et des représentants du ministère, le comité a pour mission du suivre le déploiement du dispositif

Le SNUipp - FSU a toujours revendiqué la mise en place de ce dispositif considérant qu’il est un des leviers de la transformation de l’école. il s’engage donc dans ce comité pour que sa mise en oeuvre soit une réussite dans les écoles : au profit des élèves (notamment des plus fragiles) et au bénéfice d’une amélioration des conditions d’exercice du métier d’enseignant. Les premiers points d’exigence du SNUipp - FSU sont les suivants :
- une définition professionnelle plus claire, le plus de maître ne peut être confondu avec les enseignements spécialisés du RASED. Il constitue une ressource pour diversifier les apprentissages ordinaires mais aussi un levier pour déconnecter le temps élèves et le temps enseignant.
- un projet à dimension collective, ce dispositif doit être un accélérateur du travail en équipe. Les formations proposées doivent bénéficier à l’ensemble de l’équipe et non au seul maître supplémentaire. A ce titre le SNUipp - FSU demande que les 108h - 3h hebdomadaires - soient entièrement dégagées pour reconnaître cette dimension essentielle à notre métier : le travail d’équipe.
- la confiance, l’affectation de l’enseignant ne doit pas être soumise à une commission de recrutement.
- une formation alimentée par les travaux de la recherche, certaines compétences chez les élèves les plus fragiles ont besoin d’un "feedback" que le grand groupe classe ne permet pas. La recherche pourrait mettre à disposition des enseignants ces taches scolaires qui pourraient être proposées à ces élèves grâce à ce dispositif.
- une montée en charge significative des créations, 7 000 moyens sont prévus à l’issue du quinquennat. A ce jour seul 1385 poste ont été mis en place, le dispositif doit donc à grande échelle. Le SNUipp - FSU prône un modèle 6 enseignants pour 5 classes dans unpremier temps. Le "plus de maitres" ne peut docn pas être saupoudré sur plusieurs écoles, et en aucun cas compenser les besoins en ouverture de classes pour faire baisser les effectifs.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr