Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités  / Actualités nationales  


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

ET APRES LES ATTENTATS ? Agir dans l’école et la société dès maintenant !

dimanche 18 janvier 2015

Depuis quelques jours, suite aux attentats qui ont endeuillé notre pays, la responsabilité de l’école se trouve clairement évoquée. Non seulement, elle aurait échoué dans sa mission d’éducation à la citoyenneté mais elle devrait de plus, trouver pratiquement seule les solutions pour en finir avec les idées reçues, la violence et le sentiment d’exclusion.

Faire tout porter sur les seules épaules de l’école et des enseignants mène à une impasse. Bien évidemment, il est essentiel de se préoccuper de cette partie de la jeunesse qui ne se reconnaît pas ou plus dans la République. Mais seule, l’école ne peut pas régler tous les problèmes de la société. Si l’école est apparue ici et là fracturée notamment lors des contestations de la minute de silence, c’est que notre société est elle même fracturée. Et, les causes de cette situation sont autant culturelle, que sociale et économique. Aujourd’hui, pour une partie des familles et de leurs enfants, le discours de l’école sur le vivre ensemble n’a pas de sens et de prise parce que la réalité vécue est celle de l’entre-soi et de la relégation sociale.

Il est clair que pour le SNUipp-FSU, on n’enrayera pas ces phénomènes avec les seuls outils présentés par la ministre lors de la rencontre du 12 janvier dernier avec les syndicats : Ressources sur le site Eduscol, parcours de formation magistère, nouveaux programmes d’éducation morale et civique, livret de prévention de la radicalisation…. De la même manière, il n’est pas sérieux de laisser croire que tout ira pour le mieux en faisant chanter aux enfants la « Marseillaise » ou en leur mettant une blouse sur le dos.

Que notre ministre se déplace à Châteauroux pour entendre les lycéens mais aussi les enseignants est une bonne chose mais ne restons pas dans le constat de bonnes intentions et des effets d’annonce. Profitant de son déplacement sur notre département les organisations syndicales ont été reçu l’après-midi par un conseiller technique de la ministre. le SNUipp-FSU36, tout en rappelant son attachement à défendre les valeurs de notre démocratie s’est voulu volontairement pragmatique en rappelant les réalités de terrain sur notre territoire rural. lire ci-dessous le contenu de l’intervention

PDF - 39.9 ko
audience auprès de la ministre
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr