Retour accueil

Vous êtes actuellement : Commissions paritaires  / CTSD-CDEN 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

compte rendu du CTSD du 9 juin 2015

jeudi 18 juin 2015

veuillez trouver ci-dessous le compte rendu du comité technique ainsi qu’en pièce jointe notre déclaration

Mardi après-midi s’est tenu le CTSD de fin d’année scolaire.

L’ordre du jour était le suivant :

Dans le Premier degré :

a) Règlement départemental des écoles : Modifications d’horaires d’écoles

b) Carte scolaire : ajustements

Dans le Second degré : implantation des berceaux stagiaires dans les collèges

A)Modifications d’horaires : 16 communes prévoient des modifications d’horaires. Se profileraient notamment des retours au décret Peillon sur la question des horaires ce qui irait dans le sens des voeux de la Rectrice de sortir du décret Hamon selon les dires de notre DASEN A ce jour, selon les propos tenus par le DASEN de l’Indre, l’Education Nationale n’a pas le recul suffisant pour établir un premier bilan sur cette réforme des rythmes. Tout juste peut on dire qu’ils seraient mieux assimilés en élémentaire.

Notre commentaire : Nous ne nous étonnons pas de cette remarque du DASEN. Si le SNUipp-FSU est pour la refondation, il est tout à fait opposé à cette question des rythmes qui a parasité le chantier de la refondation. Dès le départ, nous avions dit que cette réforme des rythmes était un non sens et que tout au plus elle creuserait encore les inégalités sur le territoire. La refondation des rythmes est passée et nous constatons au quotidien cet exercice de jonglage dans les écoles entre les temps d’enseignement et les TAP (Problème d’occupation de salles, problème d’encadrement, contenu des TAP, fatigue des élèves et plus particulièrement en maternelle, manque de temps de concertation...).

B) Modifications de 4 RPI : Malgré l’arrêté des mesures du 19 mai, le DASEN a créé l’effet de surprise en modifiant son arrêté et ce malgré les opérations de mouvement blanc dans ses propres services et ceux des représentants du personnel. Si nous pouvons nous réjouir de la réouverture d’une classe à St Christophe en Boucherie, qui aurait occasionné la fermeture d’une école, la méthode prête à réfléchir. "Cette décision est politique !"nous a expliqué le DASEN... Les lecteurs comprendront... Le DASEN a annoncé aux représentants du personnel qu’il allait engager une réflexion avec les maires de RPI et les élus du département afin d’envisager des Regoupements Pédagogique Concentré . Notre DASEN fait remarquer, pour autant, que ce débat risque d’être difficile car les élus des petites communes sont fortement attachés à leur école.

Notre commentaire : Est-ce si étonnant ? Beaucoup de petites communes se battent pour garder leur école. Lorsque les commerces disparaissent, lorsque les services publiques ont disparus , les villages se meurent. C’est un simple constat. Visiblement, la règle est de supprimer beaucoup de villages, soit ! Mais nous ne cautionnerons pas ces actions.

PDF - 77.2 ko
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr