Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités  / Actualités académiques 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Compte rendu de l’audience avec Mme le Recteur

lundi 5 octobre 2015

Ce mercredi 30.09.15 les représentants du SNUippFSU Orléans Tours ont été reçus pendant plus de deux heures par Mme le Recteur, M. Daumain secrétaire général, Mme RHOPITAL secrétaire générale adjointe en charge des ressources humaines et M. l’IA18.

  • POSTES : L’académie est à l’équilibre en postes et personnels selon Mme le Recteur. La liste complémentaire est totalement épuisée (2 ou 3 postes seraient même vacants) et Mme le Recteur se refuse d’aller plus loin en allongeant cette liste. L’Indre est en léger déficit et le Loiret est en déficit d’une trentaine de postes : l’IA45 va recruter une dizaine de contractuels dès maintenant avec des contrats prenant fin le 31 août. D’autres recrutements sont prévus. Le Cher est en excédent de 10 postes ainsi que l’Eure et Loir. Le Loir et Cher est en léger excédent et l’Indre et Loire à l’équilibre.
  • La liste des quartiers prioritaires de la politique de la ville a été mise à jour. Nous avons questionné Mme le Recteur pour savoir si cette liste serait bien prise en compte pour l’ASA et pour la hors classe. Mme le Recteur, nous a indiqué questionner le ministère. Elle a précisée qu’un regard particulier en carte scolaire devait être porté pour ces écoles.
  • Titulaires berceaux PES Le SNUipp a réitéré sa demande d’une indemnisation financière et d’une reconnaissance de la charge de travail qui incombe aux collègues berceaux notamment sous la forme d’un réduction des APC. Mme le Recteur a indiqué son impossibilité d’aller dans le sens de nos demandes devant rester dans le cadre national mis en place. Elle reconnait néanmoins que les missions attendues sont importantes ainsi que le travail qui en découle. Le SNUippFSU a demandé à Mme le Recteur de porter notre demande au ministère. Dans le même temps, nous proposons un courrier au ministre pour obtenir cette reconnaissance.
  • Droits de personnels et situations médicales : Suite aux nombreuses interventions du SNUippFSU, un groupe de travail se tiendra en novembre sur les allègements de services. Nous dénonçons notamment le classement effectué entre les collègues. Nous avons demandé et obtenu que le droit au congé longue maladie fractionné et longue durée fractionnée soit mis en place dans notre académie pour le premier degré. Ce droit doit permettre aux collègues de rester en activité. Mme le Recteur s’est engagée à diffuser l’information sur ce droit. Nous proposerons prochainement un dossier sur ce point. Par contre du point de vue de la médecine de prévention, rien de nouveau. Mme le Recteur n’arrive pas à recruter de médecins ! Le SNuipp FSU37 est en liaison avec son avocat pour proposer une action académique en direction du ministère afin de débloquer cette situation préjudiciable à chacun d’entre nous.
  • ineat/exeat Nous demandons depuis plusieurs années à participer au groupe de travail académique de juin. Mme le Recteur a indiqué que ce groupe était un groupe technique définissant uniquement le niveau des échanges intra académiques. Nous avons néanmoins obtenu qu’une procédure académique d’harmonisation des ineat/exeat soit mise en place. Nous serons attentifs à son contenu afin de permettre toute la transparence et l’équité dans les procédures d’ineat exeat.
  • PES : IFF ou décret de 2006 : Les PES ont "le choix" entre 2 dispositifs pour leurs frais de déplacement. Le premier nommé IFF prend la forme d’une mensualisation de 100 euros sur 10 mois. Le second est lié à la distance entre le centre de formation et la résidence administrative : elle peut être plus avantageuse pour ceux qui sont plus éloignés. Nous avons demandé que les services calculent le dispositif le plus avantageux pour chaque PES : refus du rectorat, ils ne le feront que pour les PES qui en feront la demande et dans ce cas il faudra attendre la fin de l’année scolaire pour savoir quel dispositif sera appliqué !! Le SNUippFSU intervient au niveau du ministère pour que le calcul soit fait rapidement pour tous les PES afin qu’ils touchent le plus vite possible l’indemnité la plus avantageuse pour eux. Attention, lorsque nous parlons "du choix le plus avantageux" nous sommes toujours dans le cadre de remboursements de frais très limités basé sur les tarifs SNCF pour le décret de 2006 !
  • PES et indemnité entrée dans le métier : Nous avons demandé qu’elle soit bien versée, pour une première part en novembre, à tous les titulaires 1ère année du département, issus aussi bien du CRPE 2014 rénové que du CRPE 2014 exceptionnel (y compris les contractuels-admissibles de 2013-2014). Il semble en effet que le SAGIPE ne veille pas la verser aux T1 qui étaient contractuels admissibles de 2013-2014. Mme le Recteur s’engage à questionner le SAGIPE.
  • PES et transferts de scolarité : Nous avons demandé la mise en place d’une réunion tripartite ESPE/RECTORAT/REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL pour que toutes les demandes soient étudiées en toute transparence et équité. Mme le Recteur nous a indiqué n’avoir aucun regard sur les choix de l’ESPE. Nous allons prendre contact avec l’ESPE pour participer à cette réunion au titre de nos élus à l’ESPE.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr