Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Compte rendu du CDEN du 1° février 2006

jeudi 2 février 2006

COMPTE RENDU du CDEN du 1er février 2006 :

Écoles où un retrait d’emploi est envisagé :

MATERNELLES :
- Maternelle Les Capucins CHTX
- Maternelle Madeleine Sologne CHTX
- Maternelle Saint-Exupéry ISSOUDUN
- Maternelle Les Quatre Vents CHTX
- Maternelle Jean Racine CHTX
- Maternelle Jean Zay CHTX
- Maternelle George Sand LE BLANC

ELEMENTAIRES :
- Élémentaire VALENCAY
- Élémentaire Frontenac CHTX
- Élémentaire Condorcet ISSOUDUN
- Élémentaire Jean Racine CHTX
- Élémentaire Jean Zay CHTX
- Élémentaire Victor Hugo CHTX
- Une CLIS sur CHTX

PRIMAIRES :
- École MARTIZAY
- École CHAILLAC

ECOLES EN RPI :
- École GEHEE ( nouveau RPI LANGE/VICQ/VEUIL)
- 1 classe sur le RPI OBTERRE / CLERE DU BOIS
- 1 classe sur le RPI MIGNE / ROSNAY
- 1 classe sur le RPI HEUGNES/ PELLEVOISIN
- 1 classe sur le RPI LA BERTHENOUX/ ST CHR en B/ THEVET /VICQ Expt

BLOCAGES (réouverts si effectifs suffisants en juin ou septembre pour les maternelles) :
- Maternelle St Martial CHTX
- Maternelle Lamartine CHTX
- Maternelle Le Gd Poirier CHTX
- Maternelle ARDENTES
- Maternelle Jean Moulin CHTX
- École AZAY-LE-FERRON
- 0,5 poste intervention sur Argentomagus

AUTRES POSTES :
- 1 poste de ZIL (régularisation du glissement d’un poste de remplacement à l’école maternelle SAINT-MAUR ).
- 1 poste Dispositif Maîtrise de la langue rattaché à Châteauroux 2
- 2 emplois rééducateurs au CMPP
- 1 poste G de RASED sur Châteauroux dans le cadre de la réorganisation des RASED

Écoles où une création d’emploi et où une 1/2 aide sera d’ores et déjà proposée

OUVERTURE D’UNE CLASSE :
- Maternelle LE PECHEREAU
- Maternelle NEUVY-ST- SEPULCHRE
- Élémentaire Jean Moulin CHTX
- Élémentaire Jacques Prévert LE POINCONNET
- École PRUNIERS

REGULARISATION TD OUVERTURES rentrée 2005
- Maternelle SAINT-MAUR
- Maternelle VATAN
- Elémentaire LE PECHEREAU
- Elémentaire St GAULTIER
- RPI Sazeray/Vijon
- RPI Vicq/Veuil
- ½ poste accueil primo arrivants ½ POSTE D’AIDE (reconduites) :
- RPI CHASSIGNOLLES / LE MAGNY
- École ST DENIS de JOUHET
- École LUANT

D’autres écoles seront aidées en fonction de l’évolution des effectifs et seront étudiées au CTPD de juin ou à la rentrée en septembre (après inscriptions et/ou admissions).

Situations évoquées au CTPD où les effectifs sont à la hausse et non prises en compte pour l’instant :
- Maternelle M.L.Laguerre LA CHATRE
- Maternelle C. Bernard CHTX
- École PAUDY
- École VARENNES / FOUZON
- École VINEUIL
- École NIHERNE
- École AMBRAULT
- Elémentaire VATAN
- RPI BOUESSE / MOSNAY / TENDU
- MONTGIVRAY (difficulté de répartition)

Évolution ou transfert :
- Sur les écoles élémentaires d’Ardentes et celles de Déols ( P.Langevin et H.Wallon ) , l’IA souhaite qu’un arrangement entre les écoles soit trouvé pour une meilleure répartition des effectifs donc des enseignants.
- Les postes de RASED G et PSY actuellement fermés et utilisés pour le dispositif de lutte contre l’illettrisme seront réouverts au mouvement.
- Dans le cadre du redécoupage des RASED, seul un des deux réseaux sera maintenu sur la ZEP mais exclusivement sur St Jean (1 Psy, 1 G, 2 E).
- Un poste psy de ZEP sera transféré sur Ardentes, où un réseau complet est crée
- Un poste de maître E d’Argenton (départ en retraite) sera transféré sur le RASED d’Ardentes.
- Un poste de maître G de Mézières sera transféré au RASED de Châtillon/ Indre.
- Un poste de maître G de St Gaultier sera transféré au RASED de St Benoît du Sault.
- Les 4 postes 1/2 de secrétaires CCPE + le 1/2 poste de secrétariat CCSD seront transformés en 4,5 postes « enseignants-référents » + ½ poste de secrétariat ou 5 postes « enseignants-référents »dans le cadre de la nouvelle loi sur le handicap et la création de la Maison Départementale du Handicap.

Evolution de RPI en dehors des suppressions : SEGRY se constitue en RPI interdépartemental avec MAREUIL (18) et Chézal Benoit (18)

L’IA a demandé au Ministère que le collège St JEAN de Châteauroux (ZEP) soit classé « ambition -réussite » ce qui permettrait d’obtenir quelques moyens supplémentaires pour la ZEP ... à suivre !

Consultation rythmes scolaires sur Châteauroux : Ce serait la solution d’un samedi libéré sur 2 qu serait retenue mais nous reviendrons plus en détail prochainement.

P.-S.

Déclaration du SNUipp lue au Préfet avant de quitter la salle du CDEN, instance à laquelle les syndicats n’ont pas assisté.

Malgré les annonces faites à la presse par un député, le Ministre renonce une nouvelle fois à toute ambition pour l’école et n’engage toujours pas de moyens pour une réelle transformation de celle-ci. Pire, la création envisagée de seulement 740 postes dont 694 sont actuellement répartis, pour l’accueil de 34 000 élèves supplémentaires, va diminuer le taux d’encadrement des élèves des écoles. Pour exemple, les 27 postes crées au niveau académique ne suffiront pas à maintenir le taux actuel ! (nombre d’enseignants par rapport aux nombre d’élèves). La part du Produit Intérieur Brut consacrée à l’Education n’a jamais autant baissé. Cette évolution est à mettre en regard avec la volonté gouvernementale de réduction des dépenses, notamment au travers des réductions conséquentes du nombre de recrutements d’enseignants depuis plusieurs années.

Pour 2006, 1500 postes de moins seront ouverts aux concours de Professeurs des Ecoles. Nous sommes bien soumis aux règles de réduction du nombre de fonctionnaires dans le cadre de la casse organisée des Services Publics. La tendance engagée depuis plusieurs années perdure : la scolarisation des enfants de 2 à 3 ans, l’aide aux enfants les plus en difficulté, l’école rurale, les ZEP, le remplacement des enseignants, la formation continue ... vont encore en faire les frais.

Et l’Indre n’y échappe pas : 17 postes à rendre à la rentrée 2006 pour une perte officielle de 13 élèves est injustifiable. Dans ce contexte, nous ne nous faisons guère d’illusion sur les conclusions du CDEN.

Par contre, nous avons profité de cette instance pour dénoncer la position prise par Madame Le Recteur de vouloir maintenir actuellement les 6 départements de l’Académie en sous effectif : alors que des postes d’enseignants sont à ce jour vacants dans l’ensemble des départements, la décision rectorale est de n’en remplacer que quelques uns alors que ces postes ont été votés par le parlement et budgétés en 2005. C’est inadmissible.

Les enseignants sont indignés face aux menaces en tous genres dont ils font l’objet. Ils le diront haut et fort lors de la grève Fonction Publique du 2 février.

Une pétition départementale unitaire circule en ce moment pour dénoncer le sort réservé à l’Indre en matière de carte scolaire. Le SNUipp et les syndicats de la FSU appellent les enseignants, parents et amis de l’école à la signer massivement lors de la manifestation de jeudi matin. Elle sera remise au Ministre de Robien prochainement. »

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr