Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

PREMIERE ANALYSE DES REMONTEES DE L’ENQUÊTE : « ECOLE EN MILIEU RURAL DANS L’INDRE »

jeudi 9 février 2006

Les premiers résultats de l’enquête lancée sur l’état des lieux et les perspectives de « l’école en milieu rural dans l’Indre »- résultats qui portent actuellement sur environ une trentaine de RPI ou d’écoles et une quarantaine d’enseignants- permettent d’avoir une première impression générale et de dégager déjà quelques constats mis en évidence par les collègues sur le terrain.

Premier point : A une écrasante majorité les collègues ont choisi volontairement d’enseigner en milieu rural avec, en corollaire, la connaissance de la spécificité d’un tel poste, plusieurs étant en poste depuis plus de 10 ans : une telle longévité indique un net attachement à l’école rurale ; nous n’oublions pas par ailleurs les jeunes collègues issus de l’IUFM qui n’ont pas souvent le choix en début de carrière mais nous notons que certains prolongent leur présence au mouvement suivant.

Deuxième point : Un très grand nombre de collègues considère que le RPI dispersé reste une structure pertinente pour la scolarisation en milieu rural et que le projet de regroupement en réseau d’écoles serait néfaste ; de plus, un regard positif est porté sur la spécificité de l’école rurale dans l’Indre avec cependant un fort doute quant à sa pérennité au vu des orientations que l’administration privilégie.

Troisième point : C’est du temps pour le travail en équipe qui est d’abord mis en avant comme amélioration à apporter au fonctionnement interne des RPI ou écoles, ce qui correspond à une demande générale, milieux rural et urbain confondus. Cette priorité, pour les collègues, va de pair avec les deux suivantes : de l’aide pour les enfants en difficulté et du temps pour la direction. Nous retrouvons là trois revendications fondamentales liées à des besoins évidents et auxquelles aucune réponse n’est apportée, ce qui explique bien des problèmes tant pratiques que pédagogiques.

Nous reviendrons plus en détail sur l’analyse du fonctionnement matériel des écoles en étudiant de plus près disparités ou ressemblances et affinerons l’analyse générale en nous appuyant sur de nouvelles remontées de cette enquête que nous vous invitons à continuer de faire suivre : plus les retours seront nombreux, mieux nous pourrons cerner de plus près la réalité de l’école rurale dans l’Indre et porter auprès de l’administration les sentiments, demandes et inquiétudes réelles de la base.

Indéniablement le premier bilan démontre déjà tout l’intérêt porté au tissu rural éducatif et à sa préservation.

P.-S.

Pour imprimer l’enquête école rurale afin de nous renvoyer rempli, cliquez ci-dessous :

PDF - 78.6 ko
Questionaire enquête rural
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr