Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

CONSEIL DE FORMATION : un plan de formation qui ne tient pas ses promesses.

Compte rendu du conseil de Formation du 15 mars 2006

vendredi 24 mars 2006

La nouvelle Loi Organique pour les Lois de Finances (LOLF) ayant regroupé au sein de la même ligne budgétaire les crédits de formation continue, d’activités pédagogiques ainsi que les frais de déplacement des RASED, IEN et conseillers pédagogiques, c’est avec un budget amputé de 18% [1] qu’il va falloir composer pour l’année 2006. Cela implique, pour ne pas trop grever les crédits de frais de déplacement et de formation continue (-5%), de faire fondre les crédits pédagogiques (-50% !).

Les huit départs en formation AIS l’année prochaine consommant la moitié des crédits aloués à la formation continue, (et fort de l’expérience malheureuse de cette année -voir ci-dessous), c’est un plan de formation déjà bien amputé de ses ambitions qui devra être finalisé au mois de mai.

La question d’une priorité d’accès sur certains stages (maternelle, cycle 2, AIS) pour les sortants IUFM (NT1 et NT2) s’est, comme l’année dernière, posée. Pour notre part, le SNUipp ne s’oppose en rien à cette mesure, à condition toutefois que l’administration mette tout en œuvre afin d’offrir aux néo-titulaires la formation à laquelle ils ont droit (trois semaines pour les NT1 et 2 semaines pour les NT2). Celle-ci s’élève en effet actuellement à 4 jours pours les NT1 et 2 jours pour les NT2.

Suite à l’annulation, faute de crédits, du stage pour les directeurs faisant fonction, l’administration s’est engagée à le programmer l’année prochaine dès septembre.

En plus (ou à la place ? La question reste à éclaircir) des six stages longs (trois semaines) remplacés par des stagiaires IUFM (PE2), un nouveau stage sur la lecture (à la demande du ministère) est en train de se mettre en place. Suite à une demande de clarification du SNUipp afin de s’assurer qu’il ne s’agisse pas d’une simple mise en application d’une hypothétique modification des programmes, l’Inspecteur d’Académie nous a précisé qu’il s’agira de faire profiter au plus grand nombre des acquis de l’expérience des CP dédoublés menée depuis trois ans dans le département. Le SNUipp veillera tout au long de l’élaboration de ce stage au respect de l’indépendance pédagogique de chacun sur le choix de son mode d’apprentissage de la lecture.

Pour l’heure, les stages longs actuellement retenus pour l’année 2006-2007 sont :
- Faire des mathématiques en cycles 2 et 3 : un vrai défi.
- Les situations d’apprentissage à l’école maternelle.
- Sciences et technologies cycle 3.
- Langues vivantes : préparation à l’habilitation.
- Enseigner les activités physiques et sportives à l’école élémentaire.
- Education à l’environnement pour un développement durable.

Des problèmes pour respecter les engagements du Plan de Formation 2005/2006 :

Six stages programmés au Plan de Formation de cette année viennent d’être annulés faute de crédits suffisants pour l’année 2006 (formation continue des directeurs d’école, formation des directeurs faisant fonction, activités aquatiques, troubles du développement, formation didactique langues vivantes, formation au brevet de premiers secours). Ce problème viendrait, selon l’administration, de leur difficulté à raisonner en année scolaire pour un budget élaboré en années civiles. Ce sont néanmoins les collègues inscrits qui pâtissent de cet impair administratif... Le SNUipp a demandé que les personnes concernées soient informées au plus vite de l’annulation de ces stages. Il a en outre exigé qu’à l’avenir, une note précisant la possibilité d’une annulation de stage soit inscrite sur les courriers de confirmation d’inscription. Il a de plus souligné l’effet démobilisateur de cette incapacité de prévision de la part de l’administration sur la faisabilité des stages programmés.

Notes

[1] Ce qui fait tout de même une baisse de 57% en 4 ans !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr