Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Grève le 28 septembre 2006

lundi 18 septembre 2006

Grève :
- Pour une réelle prise en compte du nombre d’élèves dans le calcul du nombre d’enseigants.
- Pour la prise en compte de la scolarisation des 2-3 ans.
- Pour un réel statut des Emploi Vie Scolaire.
- Pour le maintien de la formation continue menacée (-30% cette année).
- Contre la baisse impressionante du budget de l’Education Nationale.

Pour les modalitées de grève, n’hésitez pas à consulter l’article : Où, Quand, Comment ? (consignes de grève)

Lettre aux Parents d’Elèves

Les écoles publiques accueillent à cette rentrée 185 000 élèves de plus. Cette hausse démographique n’est pas accompagnée par la création des postes nécessaires : un seul enseignant pour 45 élèves.

Dans l’Indre, pour 13 élèves en moins c’est 17 postes d’enseignants qui ont été supprimés. Cela se traduit concrètement par des hausses d’effectifs dans les classes, l’absence d’ouvertures et des fermetures pas toujours justifiées. Les remplacements sont moins bien assurés. La scolarisation des enfants de 2 ans, parfois 3 ans, se dégrade d’année en année. Les moyens pour accueillir les élèves en situation de handicap ou ceux en difficultés scolaires ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Le métier d’enseignant évolue, ce qui nécessite des choix plus ambitieux. : travailler en équipe, mieux former les personnels, renforcer les dispositifs d’aide pour les élèves en difficulté, plus de personnels remplaçants....

C’est pour toutes ces raisons que nous serons en grève le jeudi 28 septembre, à l’appel de toutes les fédérations de l’Éducation Nationale, des parents d’élèves, des lycéens et des étudiants.

L’équipe enseignante

P.-S.

Communiqué de presse :

Les fédérations FAEN, FERC-CGT, FSU, SGEN-CFDT et UNSA Éducation confirment leur dénonciation des décisions budgétaires du gouvernement pour 2007 qui, s’ajoutant aux coupes intervenues depuis 2003, conduiront à réduire considérablement les moyens du service public.

Il s’agit bien d’une politique à courte vue, rétrograde et dangereuse pour l’avenir dont les élèves, les jeunes, notamment ceux qui sont le plus en difficulté, tout autant que les personnels vont payer le prix : dégradation des conditions d’enseignement et de travail, réduction de l’offre d’enseignement, précarité accrue...

Elles se félicitent de l’unité réalisée avec les parents, les lycéens et étudiants pour engager ensemble l’action contre ces choix et pour une politique éducative qui assure la réussite de tous.

Conformément à leur engagement commun elles décident d’appeler les personnels à faire grève le jeudi 28 septembre.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr