Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Double peine pour la formation continue !

les dommages collatéraux du protocole de direction

vendredi 8 décembre 2006

La mise en place du protocole de direction (que nous n’avons pas signé) réduit le nombre de stages de nos futurs collègues en formation (2 stages de 3 semaines au lieu de 3 stages). Du coup, comme ces stages servent à nous remplacer pendant que nous sommes nous même en formation, c’est 1/3 du temps de formation disponible qui disparaît ! Mais ce n’est pas tout : car les professeurs stagiaires effectuant une journée de décharge par semaine auprès des directeurs à 4 classes perdent 18 jours de formation par rapport à la situation antérieure, jours qu’il va falloir leur fournir l’année suivante... sur les crédits de formation continue !!! Du coup, les brigadiers de formation continue (au nombre de 15, ceux qui nous remplacent pendant nos stages d’une semaine) seront monopolisés pendant 9 semaines pour assurer cette formation !!! Autant dire qu’il ne reste plus grand chose pour le plan de formation continue 2007/2008. Si nous enlevons les stages à public désigné, seuls les 4 stages de 3 semaines seront accessibles à l’ensemble des collègues, c’est à dire :
- le langage à l’école maternelle (C1)
- apprentissage de la lecture (C2)
- maîtrise de la langue et socle commun (C3)
- maths, sciences et techno (C2)

et un stage d’habilitation Anglais de 3 semaines.

Si on peut se réjouir que l’état reconnaisse enfin la nécessité d’un temps de formation initiale de plus d’une année, il est déplorable que la formation continue serve de variable d’ajustement aux déficiences de la formation initiale.

Le SNUipp demande un crédit spécifique pour assurer cette formation des stagiaires IUFM, ainsi qu’une autre organisation de cette action afin qu’elle n’ampute pas le stock d’heures disponibles de formation continue.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr