Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

« Je le ferai, je le ferai, je le ferai »

Madame le Recteur donne l’ordre de sanctionner les directeurs !!

vendredi 2 février 2007

Le groupe de travail académique (lundi 15/01/07), principalement consacré à la carte scolaire, a été le cadre d’une « explication » particulièrement orageuse sur le dossier direction d’école.

Totalement dans la ligne du Ministre, Madame le Recteur n’a pas voulu entendre nos appels à la raison, au risque de produire une cassure de plus, un motif supplémentaire de colère, d’incompréhension, de rancœur profonde vis-à-vis du Ministre et de ses collaborateurs.

La décision de Madame le Recteur : Après avoir longuement cherché à éluder notre question très simple « Avez-vous oui ou non des consignes du Ministre ? », elle a fini par répondre que non et donc par endosser toute la responsabilité des sanctions qu’elle demande aux Inspecteurs d’Académie de prendre.

Pour l’Académie Orléans-Tours, environ 250 collègues directeurs et directrices vont donc, sur ordre de Madame le Recteur, se voir retirer 1/30ème de leur traitement sur le salaire de février.

Volonté de punir, de régler des comptes : Et le moins que l’on puisse dire c’est que Madame le Recteur y tient. Comme le titre l’indique, elle nous a signifié au moins à trois reprises qu’elle allait le faire.

Cette attitude qui relève beaucoup plus de la volonté de punir et de régler des comptes nous semble difficile à porter pour un Recteur qui est selon nous d’abord l’employeur juste et respectueux de tous les personnels de son Académie avant d’être un politique partisan.

Notre Recteur a choisi d’afficher le second visage, c’est très dommage, c’est très révélateur aussi du climat ambiant.

Des Inspecteurs d’Académie discrets : Au cours de cet échange très tendu, on n’a pas entendu le son de la voix des Inspecteurs d’Académie, pourtant tous présents. Ils nous permettront d’écrire qu’ils n’ont pas paru particulièrement fâchés d’être tous à l’écart de ce très vif échange entre le SNUipp et le Recteur. En général, quand un Recteur est « bousculé », il y a toujours un IA pour venir à la rescousse ; mais là personne ne s’est dévoué !

Ne pas en rester là, envisager la suite : La décision de Madame le Ministre, pardon Madame le Recteur, d’infliger des retraits de salaire aux directeurs en grève administrative est inadmissible et injuste. Elle est vécue comme une atteinte à la dignité par l’ensemble de la profession.

Les propositions du Ministère sur les expérimentations d’EPEP en rajoutent en matière de provocation ! La résistance des directeurs qui refusent de renvoyer l’enquête 19 doit permettre de reposer, avec toute la profession, la question non résolue de la direction d’école.

Au plan national, le SNUipp prend l’engagement d’organiser rapidement un prochain rendez-vous national.

Au plan académique, le SNUipp propose de poursuivre le travail d’information et d’alerte auprès des parents d’élèves et des élus.

Un rassemblement académique (avec demande d’audience) aura lieu le :

Mercredi 14 Février 2007 à partir de 14h30 devant le Rectorat Place St Etienne à ORLEANS

Merci de bien vouloir contacter la section du SNUipp 36 pour l’organisation du co-voiturage.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr