Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

report de la carte scolaire

mercredi 12 décembre 2007

REPORT de la CARTE SCOLAIRE :

Le ministère a-t-il peur des conséquences du budget 2008 ?

Le ministère a confirmé qu’il avait donné des consignes pour reporter les opérations de carte scolaire préparant la rentrée 2008 au-delà des élections municipales.

En l’état, le budget 2008 ne permet pas de faire face à la hausse des effectifs (35.800 élèves supplémentaires pour 700 postes, soit 1 poste pour 50 élèves), à une meilleure prise en charge des élèves en difficulté et se traduira par des fermetures de classes, des effectifs surchargés, l’absence de moyens nouveaux pour la formation des enseignants et le remplacement.

Le gouvernement souhaite apparemment éviter d’assumer les conséquences des choix budgétaires effectués au plan national. Le SNUipp dénonce cette mesure qui instrumentaliserait à des fins politiques le service public d’Education Nationale.

De plus, le report de la préparation de la rentrée 2008 fragilisera la préparation pédagogique de la rentrée 2008 et risque de reporter les affectations de nombreux collègues alors que les lourdes modifications annoncées par le ministre de l’Education Nationale impliqueront une réorganisation importante du fonctionnement des écoles.

C’est pourquoi le SNUipp demande que les calendriers de préparation de la rentrée scolaire soient respectés et établis dans l’intérêt des élèves, notamment ceux qui connaissent le plus de difficulté et du fonctionnement des écoles plutôt que des préoccupations électorales. Paris, le 9 décembre 2007 (communiqué de presse du SNUipp)

L’IA 36 , interrogé à ce sujet nous a confirmé la mesure. Aucun document papier pour l’injonction ; les recteurs ont eu l’info oralement en conférence des recteurs ; ces derniers ont répercuté l’info oralement aux IA. Les contacts de l’IA avec les maires débuteront au lendemain du 16 mars pour CTPD et CDEN à quelle date ? ou alors les opérations de carte scolaire vont se faire sans dialogues avec les maires … tout juste de l’information ? Toujours est-il que les textes prévoient un délai d’un mois entre le CDEN et le rendu officiel des décisions prises par l’IA. Au mieux, la liste des postes mouvement devrait paraître début mai, si toutes les étapes de carte scolaire et de mouvement sont respectées, mais cela ne semble pas devoir être la cas.

Juste pour rire, l’argument avancé par les recteurs et peut-être par le ministre :" il est inconcevable de travailler avec des élus dont nous ne sommes pas sûrs qu’il soit réélus". Quand on sait le pourcentage de maires qui sont réélus, on croit rêver !!!!

JPEG - 19 ko

Passée la colère sur l’instrumentalisation de l’école, la couardise d’un gouvernement qui n’assume pas ses choix budgétaires, il n’en reste pas moins que les opérations de mouvement vont être taillées à la serpe avec en perspective de nombreux passages en force sur le calendrier et les règles du mouvement.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr