Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Intervention de Gilles Moindrot, secrétaire Général du SNUipp

vendredi 14 décembre 2007

Gilles Moindrot rappelle que ce colloque a été organisé en peu de temps, ce qui n’a pas pour autant nuit à son succès, ce qui montre la réactivité des collègues de l’école maternelle.

Le maître mot de la journée sera la « lucidité », poser un regard sur notre école, défendre son identité. Or, si l’on se cantonne aux avis ministériels, l’école maternelle va bien, d’ailleurs on constate que ses évolutions principales se sont faites sans effet d’annonce, cependant selon les chiffres mêmes du MEN, la scolarisation des enfants de deux ans est en chute libre (de 1/3 des enfants de cette tranche d’âge à 1/5). Dans la société l’école maternelle semble jouir aussi d’une bonne image, que ce soit sur le plan national ou européen.

Brutalement à la rentrée le rapport du HCE vient perturber cette bonne image...La question est posée de la responsabilité de l’école maternelle dans l’échec scolaire.

Exercer un regard lucide pour le SNUIPP c’est donc proposer une autre vision que celle-ci disparate et partielle, en partant d’abord du constat que tous les élèves y accomplissent des progrès phénoménaux, même si les écarts ne sont pas tous gommés. Est donc replacée au centre du débat la question de lutter contre les inégalités dans le cadre scolaire.

Parallèlement la DEGESCO énumère ses propositions : * accompagner les professionnels, mais on constate la baisse du nombre de stages de formation continue spécifiques à la maternelle.... * clarifier les programmes pour valoriser cette école, mais ce dont ont besoin les professionnels de n’est pas de simplification des contenus, c’est de véritables outils qui respectent leur métier....

Face à cet impératif de lucidité sur notre école, le SNUIPP nous propose d’utiliser la passion que suscitent les questions autour de la maternelle comme un moyen de communiquer pour donner notre regard. Un regard emprunt d’inquiétudes qui doivent s’exprimer, mais un regard optimiste qui ose le clamer :

l’école maternelle a de l’avenir !!!

Être lucide, être formé deux leitmotivs pour s’inscrire dans une vraie identité de professionnel tout au long de la journée.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr