Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

JOURNEE NATIONALE DE MOBILISATION INTER PROFESSIONNELLE LE 29 janvier 2009 :

lundi 5 janvier 2009

Appel des organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA :

Les organisations syndicales de la Fonction publique s’inscrivent totalement dans la déclaration commune de propositions et revendications signée le 5 janvier 2009 par les 8 organisations au plan interprofessionnel et appellent les fonctionnaires et agents publics à participer massivement à la grève et aux manifestations le 29 janvier prochain, elles entendent exiger du gouvernement des réponses à leurs revendications portant sur : - L’arrêt de la politique aveugle de suppressions d’emplois - L’ouverture urgente de négociations salariales - Le retrait de projets porteurs de lourds reculs pour la population et les personnels - Les moyens nécessaires à la pérennisation du financement des missions publiques.

Face à la Révision générale des politiques publiques (RGPP), elles rappellent leur détermination pour le développement de services publics de qualité dotés de tous les moyens nécessaires pour répondre encore mieux aux besoins sociaux et de solidarité.

Journée de grève : qui, comment ??

Le droit de grève : Il est reconnu dans la Constitution. Un préavis légal a été déposé par le SNUipp.

Qui fait la grève ?

L’ensemble des collègues instituteurs et PE sans restriction, mais aussi les stagiaires, les listes complémentaires, les P.E. en formation professionnelle, les Aides-Educateurs, les Assistants d’Education, les EVS.

Avant la grève :

1. Déclaration d’intention préalable :

Chaque collègue qui ENVISAGE de participer à un mouvement de grève doit le faire savoir 48 heures avant à son IEN. Cette déclaration ne conduira à aucun retrait de salaire car elle n’oblige en rien à participer effectivement à la grève. Seul le pointage individuel réalisé par l’IA après la grève, amènera l’administration à procéder à un retrait de salaire pour service non fait. Ces 48 heures doivent comprendre au moins 1 jour ouvré. Pour une grève le jeudi, cette déclaration doit arriver au plus tard le lundi soir : elle doit impérativement être individuelle et écrite - toutes les formes sont recevables : courrier, fax ou mail. Cette déclaration sert pour les IEN à faire le décompte par école des enseignants potentiellement en grève et éventuellement demander au maire de la commune de mettre en place un système d’accueil. Ce n’est pas au directeur de faire cette démarche.

2. Prévenir les familles :

Nous prévenons les familles, comme nous l’avons toujours fait par l’intermédiaire des élèves au plus tard la veille du jour de grève. La lettre-type préparée par le SNUipp est distribuée aux élèves, pliée ou agrafée, ou à la sortie. Pensez à prévenir les familles des élèves absents.

3. Si tous les maîtres de l’école sont grévistes :

prévenez la mairie, les services de transport scolaire ainsi que tous ceux qui travaillent avec l’école (intervenants, piscine, bibliothèque,…). Une affichette sera apposée à la porte de l’école indiquant : « GREVE : pas d’enseignement assuré le jeudi 29 janvier ».

Renseignements-Enquêtes : Ne répondez à aucune demande de renseignements concernant la grève, d’où qu’elle émane (administration, gendarmerie, renseignements généraux, etc). Informez le SNUipp du résultat de la grève le plus tôt possible Tél. 02 54 07 61 39. Nous devons disposer de ces informations pour nos contacts avec la presse notamment.

Proposition de modèle de déclaration préalable d’intention de grève

Consignes du SNUipp :

La démarche des déclarations préalables individuelles va grandement compliquer la tâche de la hiérarchie. L’intérêt réside dans la nécessité pour l’administration d’attendre d’avoir reçu l’ensemble des déclarations avant de pouvoir effectuer le pourcentage d’intentions pour chaque école et de le transmettre aux mairies concernées pour le service d’accueil. Nous incitons tous les collègues à remplir une déclaration d’intention préalable même si elle n’est pas suivie d’une journée de grève. Une déclaration préalable à l’administration ne vous oblige en rien à informer les parents tant que vous n’avez pas décidé de faire grève.

Assistants d’Education - AVS—EVS :

Si tous les enseignants sont grévistes : ils doivent prendre contact avec l’employeur (Inspection Académique ou Collège). Si l’école n’est pas fermée, ils assurent leur service dans l’école. En aucune manière, les AE et AVS ne doivent se substituer aux enseignants grévistes, en prenant une classe par exemple.

Après la grève :

Les grévistes ne répondent à aucune enquête, ne remplissent aucune liste. Les directeurs et directrices n’ont à accomplir aucune tâche particulière à ce sujet. Chaque non-gréviste déclare sa situation à l’administration. En cas de pression, de menace ou manœuvre, s’adresser au SNUipp : 02 54 07 61 39.

Restons vigilants

Darcos annonce le maintien d’un poste sur 2 de RASED mais… 1500 postes sont toujours supprimés ! Les autres ne sont toujours pas enlevés des documents préparatoires de carte scolaire !

Darcos renonce aux jardins d’éveil mais… La ministre de la ville crée une ligne budgétaire pour les villes volontaires !

Darcos recule sur les Établissements Publics d’École Primaire mais... Les 500 postes administratifs pour la création des EPEP figurent toujours au budget de l’état !

Poursuivons la mobilisation, maintenons la pression afin que les engagements pris par le gouvernement ne restent pas des effets d’annonces médiatiques.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr