Retour accueil

Vous êtes actuellement : Ecol’infos 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Ecol’infos n°2 du 28/09/2010

mercredi 29 septembre 2010

- 1) Journées d’action : 2 octobre et 12 octobre
- 2) Services partagés : frais de déplacements et indemnité restauration
- 3) Xème Université d’automne du SNUipp du 22 au 24 octobre

Journées d’action : 2 octobre et 12 octobre

Communiqué commun
La journée de grèves et de manifestations de jeudi 23 septembre a été un franc succès (15 000 manifestants dans l’Indre !), marquée par l’engagement de nouveaux salariés du privé, notamment des PME mais aussi par la présence de plus de jeunes et de femmes. L’intersyndicale, unie, décide de faire du samedi 2 octobre une grande journée de manifestations et de rassemblements, et d’appeler à une grève massive mardi 12 octobre. Le texte de loi sera à l’examen au Sénat à partir du 5 octobre et la procédure parlementaire pourrait se poursuivre jusqu’au 20 octobre.

Les organisations ont toutes qualifié l’attitude du gouvernement à l’issue de la journée de grèves du 23 : « Provocation, mépris, insolence, manipulation, inconcevable, invraisemblable... », la dénonciation de la méthode gouvernementale est unanime. Comment concevoir qu’un communiqué officiel fasse état d’une baisse des manifestants à Paris une heure avant le départ de la manifestation ? Le gouvernement en est réduit à ce travestissement de la réalité parce qu’il a perdu la bataille d’opinion.

Le temps de « Une réforme juste menée par un ministre exemplaire » est bien loin. Sondage après sondage, les Français manifestent leur rejet de cette réforme, du recul des bornes d’âge, du financement supporté par les seuls salariés. Les manifestations du 2 octobre seront l’occasion de faire entrer dans l’action les salariés pour lesquels une action de grève est difficile. Cet élargissement du mouvement est visé dans le but de faire du 12 octobre une journée de grèves et de manifestations encore plus massive que les précédentes.

Avec ces décisions, les 8 organisations « assument leurs responsabilités devant les salariés ». Pour elles, c’est le gouvernement, avec ses provocations et son refus de bouger, qui choisit l’affrontement et le risque d’une crise sociale d’ampleur. Pour les syndicats, il n’y a qu’une seule réponse possible : reprendre tout le processus et démarrer une vraie concertation.

Dans l’Indre :
- Châteauroux : manifestation à 10h Place de la République.
- Issoudun : manifestation à 10h Place du Sacré Coeur.

Services partagés : frais de déplacements et indemnité restauration

Xème Université d’automne du SNUipp du 22 au 24 octobre

Se syndiquer

Adhérer au premier syndicat du premier degré en France, il n’est jamais trop tard !
- Le SNUipp ne touche aucune subvention d’état, seules les cotisations de ses adhérents lui permettent de fonctionner pour le service de tous les enseignants.
- Adhérer au SNUipp, c’est participer au développement de votre syndicat qui vous informe personnellement par le biais de ses bulletins d’information aux syndiqués
- Vous disposez d’une déduction fiscale de 66% du montant de vos impôts (déduction faite, seul 34% du montant de votre cotisation reste à votre charge)
- ll n’est jamais trop tard dans l’année pour adhérer au SNUipp : le montant des cotisations est mutualisé par année civile pour le calcul de vos impôts.

Bulletin de syndicalisation

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr