Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Directrice et directeurs d’école.. le SNUipp s’adresse à vous !

jeudi 14 octobre 2010

Je Réponds quand j’ai le temps et halte à la surcharge ....

...sont les deux mots d’ordre que le SNUipp propose aux directeurs d’utiliser, en particulier comme bandeau électronique, dans les courriers en direction de l’administration.

Parce qu’en cette rentrée les tâches administratives sont toujours plus nombreuses, le SNUipp propose aux directrices et aux directeurs d’utiliser un logo électronique dans les mails à destination de l’administration. « Je réponds quand j’ai le temps » est un slogan qui traduit la surcharge accentuée notamment par la suppression de l’aide administrative et qui permet aux directrices et aux directeurs de manifester les difficultés professionnelles auxquelles ils sont confrontés. Un autocollant « halte à la surcharge » sera l’occasion de signaler le « ras-le-bol » des enseignants en charge de la direction. Alors que le rapport Reiss qui vient d’être publié évoque lui aussi les difficultés d’exercer les missions de directrice et directeur, il est temps d’ouvrir de réelles discussions qui débouchent sur des progrès en matière de fonctionnement de l’école et de sa direction.

Le SNUipp a sollicité le Se-UNSA et le Sgen-CFDT dans la perspective d’expression et d’action unitaires.

PDF - 722.3 ko
CartePostale_Dir

mode d’emploi du bandeau : clic droit sur l’image puis enregistrer l’image sous ensuite, quand vous rédigez un mail en direction de l’administration, vous mettez cette image en pièce jointe.

JPEG - 25 ko
bandeau

Mosart... pas de listes de grévistes !

Le syndicat des personnels d’inspection de la FSU (SNPI) et le SNUipp ont réagi à la mise en place de l’application MOSART2 qui a pour objectif d’accélérer les retenues de salaires afférentes à un mouvement de grève. Les 2 syndicats proposent des consignes aux enseignants.

L’IEN est appelé à cocher, dans la liste des enseignants d’une école, ceux qui n’ont pas assuré leur service. Or, sous couvert de saisie des absences pour services non fait, il s’agit d’établir des listes de grévistes, ce qui n’est pas acceptable. Le SNUIPP et le SNPI affirment que « les engagements sociaux des personnels ne concernent en rien la relation professionnelle pédagogique entre les enseignants des écoles primaires et l’inspection de circonscription » et que la circonscription du premier degré ne peut être assimilée à un EPLE pour ce qui concerne la gestion des enseignants. Ils restent attachés au principe d’une déclaration individuelle que l’agent renvoie à l’Inspection académique et demandent au ministre de retirer la procédure impliquant l’engagement personnel de l’IEN comme celui des directeurs d’école dans l’application MOSART 2.

Le SNPI et le SNUipp proposent aux enseignants : * Aucun enseignant gréviste ne remplit le tableau. * Chaque enseignant ayant assuré son service ou étant dans une position administrative l’ayant empêché d’assurer son service (congé maladie par exemple) fait une copie du tableau de recensement des grévistes et le remplit de façon individuelle. Il signe cette copie et l’envoie par fax ou par courrier au service concerné, sans oublier d’en faire une copie. * Le directeur ou la directrice ne signe aucun tableau, la déclaration devant rester individuelle. * Si l’administration réclame le tableau collectif au directeur ou à la directrice, il/elle peut transmettre les copies de chaque déclaration individuelle avec la mention « Rempli et transmis de façon individuelle le …. ».

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr