Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

En quoi consiste l’action sociale à l’éducation nationale ?

jeudi 23 juin 2011 (Date de rédaction antérieure : 1 av. J.C.).

L’action sociale, culturelle et de loisirs est ministérielle et interministérielle. La loi prévoit d’associer à son élaboration les personnels que la FSU représente dans toutes les structures. La FSU et le SNUipp travaillent à y construire une action sociale digne de ce nom et à porter les crédits à 3 % de la masse salariale.

Elle intervient :

- dans les commissions académiques d’action sociale (CAAS) pour la mise en place d’actions spécifiques (ASIA), par exemple aide au logement des enfants étudiants,

- dans les commissions départementales d’action sociale (CDAS) pour les aides financières individualisées et les prêts.

Au niveau interministériel, il existe des prestations interministérielles (PIM) : repas, vacances d’enfants, CESU garde d’enfants.

Au niveau régional, les sections régionales interministérielles d’action sociale (SRIAS) où siège ou que préside la FSU, organisent des actions au bénéfice des personnels : réservations de crèches et de logement, accès à la culture, aide aux vacances, préparation à la retraite etc..

L’action sociale est facultative : il faut la demander et elle s’inscrit dans la limite des crédits disponibles. Bien qu’elle prenne souvent en référence le quotient familial, elle peut concerner l’ensemble des collègues qui ne doivent pas hésiter à demander à en bénéficier.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr