Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Les RASED se mobilisent

vendredi 25 novembre 2011

Face aux 5700 suppressions de postes prévues dans le premier degré, les RASED réagissent. En effet, si le gouvernement veut maintenir les engagements du président de la république de maintenir le même nombre de classes à la rentrée prochaine, il devra tailler dans la "masse" non visible. C’est à dire les RASED, remplaçants, conseillers pédagogiques, intervenants langues...

Le collectif national RASED s’est réuni le 9 novembre afin de lancer de nouvelles actions pour continuer de sensibiliser la communauté éducative sur l’avenir des aides spécialisées. Depuis la rentrée, de nombreuses initiatives ont mis en avant les RASED : actions du 27 septembre, colloque de la FNAME [1] , Forum des RASED, premières diffusions du film produit par la FNAREN [2] "un parmi les autres" ... [3]

La suppression de 5700 postes prévue dans le 1er degré en 2012 ne laisse rien présagé de bon pour ceux -ci. La quasi-absence de départs en formations spécialisées dans les options E et G, comme leur forte diminution pour les psychologues scolaires contribuent déjà à l’extinction de la structure. D’autre part, un récent rapport portant sur la partie "enseignement scolaire" du projet de loi de finances 2012, sous la direction des députés Xavier Breton et Gérard Gaudron, 3 scénarii sur le devenir des RASED sont abordés :
- la mise en extinction des RASED que ce rapport ne juge pas acceptable au vu de l’utilité des RASED
- la fusion des options E et G
- la sédentarisation des maîtres E avec un regroupement au niveau départemental ou la constitution d’un bassin de maîtres G, dont le rôle serait de "soulager" les enseignants.

Pour le Collectif RASED, cette approche s’inscrit dans la politique de suppressions de postes qui en prévoit 3000 dans l’enseignement spécialisé comme nous l’indiquions dans un précédent article. Cette mesure conduirait alors à très court terme à la disparition de cette structure et au renforcement des inégalités.

Le collectif relance le débat public sur les aides spécialisées, en :
- s’adressant à l’ensemble des élus (motions d’écoles, lettres), dans cette période de vote du budget, sur la nécessité de préserver les RASED et les moyens de l’école, pour accompagner vraiment tous les élèves vers la réussite scolaire
- s’appuyant notamment sur la diffusion du film de la FNAREN
- demandant à nouveau, une audience au ministre de l’Education Nationale pour l’interroger sur ses intentions réelles concernant les RASED.

Notes

[1] Féd. Nat. des Asso. de Maîtres E

[2] Féd. Nat. des Ré-Educateurs de l’Educ. Nat.

[3] Film documentaire de Pierre de Nicola durée 1h18 disponible auprès de la FNAREN

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr