Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Grève unitaire le 15 décembre + pétition

vendredi 25 novembre 2011

Au cours d’une réunion unitaire, le SNUipp a proposé à ses partenaires syndicaux un appel à la grève pour le 15 décembre. Suppressions de postes à gogo, projets d’évaluation des enseignants, dégradation des conditions de travail et des rémunérations, l’école n’aura jamais été aussi inégalitaire.

Le SNUipp-FSU appelle à une grève unitaire le jeudi 15 décembre« pour une politique budgétaire et éducative qui permette la réussite de tous les élèves et prenne en compte les conditions de travail des enseignants ». Cette décision a été rendue publique jeudi 17 septembre par le plus important syndicat du premier degré. Elle fera l’objet d’une proposition que le SNUipp entend faire aux autres organisations syndicales enseignantes participant ce jour lundi 21 novembre à une réunion unitaire. Le SE-UNSA et le Sgen-cfdt seront présents aux cotés du SNUipp-FSU, le SGEN ayant pour sa part réservé sa réponse.

- La purge continue après 2012 La date du 15 décembre n’a pas été choisie au hasard par l’organisation syndicale. C’est à cette époque que va en effet débuter au ministère la préparation de la carte scolaire 2012/2013 dont la présentation est prévue pour le début de l’année, bien plus tôt que d’habitude. Or, alors que depuis 2007 près de 80 000 emplois ont déjà été supprimés dans l’Education nationale, que 14 000 dont 5 700 dans le primaire sont encore programmés en 2012 visant principalement les RASED (3 000 postes ciblés), voilà que le ministre de l’Education nationale en rajoute une couche. Dans un entretien accordé au site internet du quotidien Les échos il affirmait jeudi dernier 17 novembre : « je pense que si l’on fait des réformes d’organisation et de structures du système éducatif, oui, il sera possible de réduire encore le nombre de postes en ne remplaçant pas un certain nombre de départs à la retraite ». Autrement dit, après 2012, pour le gouvernement la purge continue.

- Une école du tri et des inégalités Pour le SNUipp les propos du ministre sont « une provocation de plus ». Ils viennent s’ajouter à des mesures prises ces derniers mois et semaines, qui mises bout-à-bout « dessinent une école du tri et de l’inégalité ». Le ministre souhaite mettre les écoles en concurrence en publiant les résultats des évaluations par école, il projette de supprimer définitivement la carte scolaire, tout ça dans des conditions de travail dégradées et des salaires toujours parmi les plus bas en Europe. Vient aujourd’hui s’ajouter le projet de réforme de l’évaluation des enseignants et de leur déroulement de carrière qui s’attaque à leur pouvoir d’achat.

- Une riposte unitaire et convergente primaire-secondaire C’est pourquoi, le SNUipp appelle à une action unitaire. Il estime aussi que sur tous ces points, « une riposte unitaire et convergente entre le premier et second degré » doit être envisagée. Il proposera « un appel commun à la grève lors de la réunion des Fédérations de l’Education programmée lundi prochain à l’initiative de la FSU. »

Lire aussi :
- Le communiqué du SNUipp-FSU

Signez la pétition

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr