Retour accueil

Vous êtes actuellement : ARCHIVES IUFM (LUC)  / Archives IUFM 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Quand l’Inspection d’Académie ne respecte pas ses engagements... les étudiants trinquent

lundi 12 décembre 2011

Des étudiants en Master 2 "Métiers de l’éducation" (l’ancienne PE2) ont eu la désagréable surprise de voir leur stage de pratique accompagnée annulée par l’IA après la journée de prise de contact de la classe.

RAPPEL DES ÉVÈNEMENTS

- Lundi 14 novembre : résultat de l’admissibilité au concours pour les M2 → détermination du nombre de stagiaires en responsabilité (admissibles) et en pratique accompagnée (non admissibles).
- Mercredi 23 novembre : choix des terrains de stage fournis par l’Inspection Académique de l’Indre par les M2 non admissibles. Vendredi 25 novembre : Visite à leurs frais par les stagiaires de leur terrain de stage.
- Mardi 29 novembre : Le Rectorat d’Orléans-Tours informe l’Inspection d’Académie de l’Indre qu’elle refuse de payer les indemnités dévolues aux Maîtres d’Accueils Temporaires (6x200€).
- Mercredi 30 novembre : L’IA annule tous les stages et informe les étudiants en M2 non admissibles qu’ils seront redistribués par groupes de 2 à 5 sur les classes d’application de Châteauroux (car l’accueil des M2 est inclus dans le service des maîtres d’application → pas d’indemnité à payer). Devant l’investissement déjà consenti par les étudiants, et le sentiment qu’on se moque d’eux, l’ensemble des étudiants non admissibles ont refusé ces nouveaux terrains de stage.
- Jeudi 1° décembre : Suite à l’intervention du SNUipp-FSU 36 auprès de l’Inspection Académique, un mail laconique est envoyé dans les écoles afin d’informer de l’annulation du stage.
- Vendredi 2 décembre : Lors du conseil de formation, après l’intervention du SNUipp-FSU 36, l’Inspectrice d’Académie s’engage à envoyer personnellement un courrier d’excuses à chaque Maître d’Accueil Temporaire (mais pas à les indemniser du travail déjà fourni !). Par contre, elle précise que « les étudiants non admissibles ne relèvent plus du point de vue de l’Inspection Académique de la formation initiale » (NDR : ce qui sous entend que l’IA ne veut pas dépenser de sous pour des personnes qui n’ont plus aucune chance d’être maître d’école à la fin de l’année) et que, en matière de stage, « l’Éducation Nationale n’est qu’un point de chute possible pour les étudiants » (NDR : en d’autres termes : prière de dégager, sales déchets, s’il vous plait).

LE SNUIPP-FSU 36 ESTIME QUE :

- L’Administration s’est moquée des étudiants en 2° année de master non admissibles au concours, en leur retirant leur terrain de stage au dernier moment, sous des prétextes financiers alors que ces mêmes étudiants paient des droits d’inscription conséquents (de 400€ à 1800€ pour les étudiants non boursiers) et peuvent prétendre à une année complète de formation (stages inclus).

SNUippLe SNUipp-FSU soutiendra toute action des étudiants visant à faire connaître au plus grand nombre cette injustice.

- Produire une lettre d’excuse à l’attention des Maîtres d’Accueils Temporaires en rapport au manque d’informations fournies par l’administration est bien le minimum que l’on pouvait attendre. Néanmoins, le travail d’accueil des étudiants M2 (lors de la journée de visite), et celui de préparation des séances avec les étudiants pour la semaine de stage qui n’a pu se dérouler du fait de l’administration ouvre droit à indemnisation comme le prévoit la loi (c’est à dire 200€ forfaitaire).

SNUipp Le SNUipp-FSU 36 assistera les démarches administratives des collègues MAT qui souhaiteraient engager un recours afin de percevoir cette indemnité à laquelle ils ont droit.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr