Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Carte scolaire : alarme sociale déposée.

vendredi 6 janvier 2012

Au regard de l’ampleur que vont prendre les suppressions de postes dans le 1er degré et de leurs cons�quences sur les conditions d’enseignement, le SNUIpp-FSU a d�cid� de faire valoir dans tous les d�partements son droit � � l’alarme sociale � obligeant les IA � n�gocier.

Annonc�e officiellement mi d�cembre, la r�partition par acad�mie des 5 700 suppressions de postes dans le primaire pour la rentr�e 2012 sera pr�sent�e lors d’un Comit� technique minist�riel le 4 janvier.

Puis, dans le courant du mois, la carte scolaire sera pr�cis�e dans chaque d�partement pour nous, ce sera le 17 janvier � Orl�ans n’oubliez pas d’ici l� de nous renvoyer l’enqu�te carte scolaire. Cette d�cision sera suivie d’un groupe de travail carte scolaire d�s le 19 janvier lors duquel commenceront � �tre expos�es les d�cisions de fermeture...

Dans un communiqu� mis en ligne lundi 2 janvier, le SNUipp-FSU � sonne donc l’alerte � et a d�cid� de faire jouer son droit � "l’alarme sociale". Notification d’intention de d�p�t d’un pr�avis de gr�ve dans l’Indre :

PDF - 198.5 ko

Rased, enseignants rempla�ants, conseillers p�dagogiques et intervenants en langues sont dans le collimateur. � Dans les �coles qui attendent des �l�ves suppl�mentaires, les ouvertures de classes seront impossibles et la scolarisation des moins de trois ans va poursuivre sa mort lente. La mise en œuvre de cette politique laissera des �l�ves en difficult� sans aide sp�cialis�e, des classes sans rempla�ants, des classes encore plus charg�es. Le recours � des contractuels enseignants pr�caires d�j� utilis� dans quelques d�partements pourrait �tre �tendu � pr�cise le syndicat.

Des �l�ves en plus, des instits en moins Le 23 d�cembre, le minist�re de l’�ducation nationale avait fait conna�tre les pr�visions du nombre d’�l�ves � la rentr�e 2012. Dans le primaire, les �coles publiques devront accueillir 2 490 �l�ves de plus qu’� la rentr�e 2011 avec dans le m�me temps la suppression des 5 700 postes. Et encore, le minist�re limite la hausse de la d�mographie scolaire en pesant sur la scolarisation des moins de trois ans, les maternelles devraient perdre plus de 9 500 �l�ves. � Cette situation est d�vastatrice pour les �l�ves et leurs enseignants �, a insist� le syndicat. Se r�f�rant � l’article 3 de loi de 2008 sur le droit d’accueil des �l�ves qui pr�voit � la mise en place d’une alarme sociale pr�alable � tout conflit social pour les personnels enseignants du premier degr� �, le SNUipp-FSU a d�cid�, afin d’obtenir l’ouverture de discussions avec les IA, � de d�poser l’alarme sociale pour contraindre les Inspecteurs d’acad�mie � ouvrir des discussions sur les mesures de carte scolaire � dans tous les d�partements. Il va �galement proposer d�s cette rentr�e aux autres organisations syndicales et � l’ensemble des partenaires de l’�cole, de construire un mouvement unitaire (gr�ve, manifestation nationale...) pour une autre politique en direction de l’�cole.

Lire aussi :
- le communiqu� du SNUipp-FSU
- purge sur tous les postes "hors la classe"

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr