Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Suppressions de postes : la cuisine du chef.

vendredi 6 janvier 2012

Un comit� technique minist�riel s’est r�uni mercredi 4 janvier, pour pr�senter les conditions de pr�paration de la rentr�e 2012. Quelques pr�cisions sur les suppressions de postes y ont �t� apport�es. Le SNUipp-FSU quant � lui appelle � la mobilisation.

Hier, mercredi 4 janvier, se tenait un comit� technique minist�riel destin� notamment � pr�ciser aux repr�sentants des enseignants les conditions dans lesquelles se pr�pare la prochaine rentr�e scolaire. Des conditions d�j� largement connues, et que le SNUipp-FSU, dans une d�claration � l’ouverture de la r�union a qualifi� de � d�vastatrices sur le terrain, pour les �l�ves et leurs enseignants. �

Car � si l’engagement de Nicolas Sarkozy de maintenir le m�me nombre de classes � la rentr�e prochaine est tenu, une purge se pr�pare sur tous les postes hors la classe. � a rappel� la repr�sentante de l’organisation syndicale. Alors quels choix op�rer cette fois-ci, quand l’an dernier, les moyens d�di�s � la prise en charge des �l�ves � besoins particuliers avaient d�j� pay� un lourd tribut, tout comme ceux affect�s au remplacement et � la formation des personnels ? l’objet de la r�union �tait bien l� : d�cliner quels leviers seraient privil�gi�s pour atteindre les objectifs du ministre en mati�re de suppression de postes. Les RASED � nouveau en premi�re ligne

Dans sa d�claration, le SNUipp s’inqui�tait de � l’attaque en r�gle contre l’aide sp�cialis�e aux �l�ves en difficult� � et redoutait la disparition de 2000 postes de RASED. Les repr�sentants du minist�re n’ont pas d�menti et, si les postes de psychologues ne devraient pas �tre touch�s, les ma�tres E et G seront bien, quant � eux, � nouveau au cÅ“ur de la cible. Il devrait en aller de m�me pour les postes d’intervenants et d’assistants en langues, le minist�re consid�rant que les enseignants des �coles sont maintenant suffisamment nombreux � disposer des qualifications n�cessaires � ces enseignements...Deux (tr�s) l�g�res �claircies dans un ciel qui reste bien sombre : d’apr�s le minist�re, les 600 suppressions li�es aux moyens allou�s au recrutement des �tudiants en Master 2 ne devraient pas affecter la formation des stagiaires. Par ailleurs, l’addition devrait �tre finalement moins lourde pour l’acad�mie de Cr�teil, la croissance des effectifs y ayant �t� mal �valu�e. De nouvelles �tapes de mobilisation

Si Luc Chatel persiste � placer son bilan �ducatif sous le signe de la personnalisation et du “sur-mesure†p�dagogique, la r�alit� est toute autre et la rentr�e prochaine s’annonce sous de bien mauvais auspices. � Dans les �coles, ce sont d’abord les �l�ves les plus fragiles qui paient le prix fort de cette politique absurde � s’est insurg� le SNUipp. C’est pourquoi il appelle d’ores et d�j� � les enseignants des �coles � se mobiliser massivement aux c�t�s des parents, pour s’opposer aux fermetures de postes qui seront annonc�es lors des op�rations de carte scolaire d�but 2012. �

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr