Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site

Boycott du Conseil Technique Académique du 24 janvier 2012

mercredi 25 janvier 2012

L’ensemble des organisations syndicales ont refusées de participer au premier Comité Technique Académique.

Dans une démarche unitaire avec l’UNSA et le SGEN-CFDT, à l’initiative de la FSU , nous avons demandé au recteur de pouvoir, comme les années précédentes, exprimer par le vote un avis sur les moyens et leur répartition dans les écoles, collèges, lycées et lycées professionnels.

La réponse a été négative, sur consigne ministérielle : désormais en CT les organisations syndicales sont consultées par le vote seulement quand les points à l’ordre du jour ont des incidences sur la gestion des personnels. L’ordre du jour de ce CT ne portant que sur "les grandes masses", il n’y avait pas lieu, nous a-t-on dit, de procéder à un vote.

Nous avons donc décidé de quitter la salle sans siéger, le CT est reconvoqué le 2 février.

P.-S.

Communiqué de presse intersyndical des FSU, UNSA Education et SGEN-CFDT de l’académie Orléans-Tours

Un Comité technique académique était convoqué ce mardi 24 janvier 2012 pour étudier la répartition des moyens d’enseignement et des emplois hors enseignement pour la rentrée 2012 dans l’académie d’Orléans-Tours.

Face à la suppression de 426 postes, programmée dans les établissements et services de notre académie, les organisations syndicales FSU, UNSA Education et SGEN-CFDT auraient unanimement voté contre un tel projet.

Alors qu’un plan d’urgence serait nécessaire, dans une académie où l’enjeu de la démocratisation de la formation se pose de façon aigüe, notamment pour les enfants des familles modestes, alors qu’il faudrait absolument dégager des moyens supplémentaires pour inverser ces tendances, ces suppressions de postes entraîneront de nouvelles dégradations dans les conditions d’études des élèves, et les conditions de travail des personnels.

Face à ce risque, le Recteur a opposé aux représentants des personnels son refus catégorique de soumettre au vote ces points à l’ordre du jour : elle obéit en cela à une consigne ministérielle qui transforme le Comité technique académique en une simple chambre d’information sur les mesures régressives tant pour les élèves que pour les personnels.

Les organisations syndicales FSU, UNSA Education et SGEN-CFDT protestent vigoureusement contre ce nouveau déni de démocratie sociale, et appellent les personnels à faire entendre leurs voix dans les actions locales et nationales pour la défense d’un service public d’éducation de qualité.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp-FSU 36

34 espace Mendès-France
36000 CHÂTEAUROUX
fixe : 02 54 07 61 39.
portable : 06.47.58.23.09.
mail : snu36@snuipp.fr