SNUipp-FSU de l’Indre
http://36.snuipp.fr/spip.php?article1031
Détournement de poste au profit de l’Eure et Loir !
jeudi, 5 juillet 2012

Mercredi 20 juin, suite à l’élection présidentielle, 1000 nouvelles places au concours de Professeur des écoles étaient ouvertes.

L’Académie d’Orléans-Tours en a reçu 40. Une répartition départementale, communiquée à la presse, a été établie sur 5 critères déterminés par le ministère.

L’Indre a été doté d’un poste de nouveau recruté au concours au titre du département le plus rural de l’Académie.

Or, lors du Comité Technique Paritaire du 2 juillet 2012, l’Indre (ainsi que le Loir et Cher) voient leur dotation redéployée dans l’Eure et Loir ! Concrètement : le jeune collègue reçu au concours qui aurait dû être affecté dans l’Indre sera recruté dans l’Eure et Loir !

Ces 2 départements sont en effet chroniquement en déficit de personnel, il est néanmoins scandaleux qu’un poste attribué à l’Indre au titre de la ruralité serve à compenser des années de sous recrutement au concours.

Le SNUipp-FSU 36 pense surtout à tous ces futurs collègues qui ont préparés leur concours à l’IUFM de Châteauroux et qui ne pourront pas continuer leur carrière dans le département de leur formation.

Cette situation, issue d’une politique strictement comptable, amène le département à un non renouvellement des générations de maîtres d’école qui sera nuisible à très court terme à l’ensemble du système éducatif dans l’Indre.