SNUipp-FSU de l’Indre
http://36.snuipp.fr/spip.php?article394
Gréve du 7 octobre : les raisons de la colère et deux modèles de déclaration préalable.
jeudi, 2 octobre 2008
/ Sophie Grenon

Le 7 octobre, tout d’abord, six organisations syndicales ( CFDT, CGT, CFE-CGC, FSU, Solidaires et UNSA ) appellent à des "mobilisations d’ampleur" dans toute la France, lors de la journée mondiale sur le travail décent lancée par la Confédération syndicale internationale (CSI). La CSI a décidé de faire du 7 octobre 2008 la première journée mondiale pour le travail décent, « pour promouvoir dans le monde les libertés et la solidarité, avec la volonté de faire reculer la précarité et la pauvreté ».On a l’occasion , dans le contexte, de porter haut et fort les questions d’emploi, de condition de travail, de pouvoir d’achat, de revalorisation salariale pour tous.

Le SNUipp dans le cadre de la FSU « se félicite de l’accord de 6 organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CGT, FSU Solidaires, UNSA) qui appellent les salariés à participer massivement à la journée d’action syndicale mondiale ». Tous les syndicats de la FSU entendent « tout faire pour en assurer la réussite, ce qui passe notamment par des appels à la grève et aux arrêts de travail en fonction des secteurs ».

C’est pourquoi la FSU a proposé à ses partenaires d’appeler de façon unitaire à assurer la réussite de cette journée à la fois dans la Fonction Publique et l’Education et aujourd’hui encore elle renouvelle cette proposition. Elle appelle donc, dans ce cadre national à tout faire pour mobiliser massivement les personnels sous toutes les formes notamment par la grève, à rechercher partout les cadres unitaires les plus larges pour mobiliser Les organisations françaises se sont engagées dans cette journée mondiale « pour des emplois de qualité, librement choisis, dotés de garanties de protection sociale, de salaires librement négociés assortis de garanties minimales, et de conditions de travail respectant la santé et la dignité des individus ».

Une petite liste ( non exhaustive ) des raisons de notre colère en tant qu’enseignants, parents, citoyens :

- Après les déclarations scandaleuses de X Darcos sur la maternelle,

- Après l’annonce inacceptable de la suppression de 6000 postes dans le 1° degré

- Après l’arrêt de mort des RASED signifié dans le futur budget

- Après la désorganisation des équipes avec l’application des 60 heures

- Après le dépôt du projet de loi créant les EPEP pour la rentrée 09 et sa budgétisation immédiate

- Après la mise en bière de la formation et des IUFM

- Après le vote de la loi scélérate sur le Service Minimum d’Accueil et les remises en cause du droit syndical

Cette journée doit aussi acter le refus de la destruction du service public d’éducation et surtout de l’école publique, laïque et démocratique…et permettre le renforcement de la mobilisation nationale et unitaire du 19 octobre à Paris…

Nous savons le poids et le coût de l’engagement par la grève mais nous pensons qu’il est maintenant urgent et surtout indispensable d’imposer massivement et unitairement à ce gouvernement une politique radicalement différente pour construire un réel service public d’éducation de qualité et ambitieux pour tous…

le 7 est une étape à ne pas manquer.

C’est pour toutes ces bonnes raisons que le SNUipp-FSU.36 appelle tous les personnels des écoles à participer massivement et unitairement à la grève du 7 octobre. RASSEMBLEMENT à 11 heures PLACE LAFAYETTE.

ci-dessous 2 modèles de déclaration préalable de grève :

Word - 19 ko
RTF - 5.9 ko

Pour plus de précisions sur le service d’accueil et la déclaration préalable de grève : cliquez ici


documentos descargar
• , (Word - 19.5 ko)