SNUipp-FSU de l’Indre
http://36.snuipp.fr/spip.php?article564
Quels horizons pour la formation ??
mardi, 27 avril 2010
/ Sophie Grenon

Comment les lauréats du CRPE 2010, P.E stagiaires 2010-2011 vont-ils être affectés et formés ?

Compte-rendu du groupe de travail au Rectorat sur les stagiaires admis au CRPE 2010

- 1 semaine d’accueil du 30/08 au 03/09 : Faite par les IA, les IEN, les formateurs (PEMF) et ceux de l’IUFM. Il s’agira d’une invitation évidemment ! Sur le contenu, c’est plutôt flou. Cela devrait ressembler dans les grandes lignes à une présentation de l’école, de son fonctionnement, du statut de fonctionnaire (ses droits et surtout ses devoirs !)…

- 7 semaines de compagnonnage jusqu’à la Toussaint : Dans la classe d’un maitre d’application ou d’un titulaire du CAFIPEMF. Cette période aura deux objectifs ; les spécificités du métier et la maitrise des enjeux ! La possibilité d’apports théoriques durant cette période a été évoquée. Comment ? Cela reste à construire ! A la fin de ces 7 semaines, les PE stagiaires auront droit à un positionnement pour définir leurs besoins en formation pour les 4 semaines futures

- Après la Toussaint : C’est la prise de responsabilité. Cette période s’appelle l’accompagnement. Durant les 2 premières semaines, cet accompagnement sera renforcé. Ce sera le travail des maîtres-formateurs. Pour les stagiaires en difficulté (les plus en difficulté) l’accompagnement sera la mission des conseillers pédagogiques.

- Les 4 semaines de formation restantes : Elles seront groupées mais vraisemblablement pas 4 semaines de suite. Ce sera surement 2 + 2. Elles devraient s’effectuer dans les sites IUFM et être consacrées à la « théorie » et aux besoins détectés. Ces semaines ne devraient pas commencer avant décembre et s’étaler jusqu’en février-mars, enfin peut-être.

- Les postes : Pour tout dire c’était assez peu clair. L’option prise serait de confectionner pour les stagiaires des postes après la 1ère phase du mouvement. Ce devrait être des compléments de service (2 X ½ temps). Des postes qu’ils n’occuperaient donc qu’après la Toussaint et qui seraient pourvus par des remplaçants, de la rentrée à la Toussaint. Les départements pourraient se débrouiller pour jouer avec les postes de brigades , les compléments de service entre titulaires et stagiaires. A souligner que « il serait bon d’éviter de confier autant que possible des classes d’ASH, de CP, de CM2 aux stagiaires et qu’il faudrait aussi essayer de ne les nommer pas trop loin , au plus proche des sites de formation ». Ce qui ne sera pas sans poser quelques problèmes !

- Le reste en vrac mais important : — Le partage 2/3 -1/3 entre responsabilité et formation sera respecté. — Les stagiaires seront « dispensés » des 18 heures de conférences pédagogiques qui seront utilisées pour un complément de formation. Quand ? Comment ? — Un groupe de pilotage départemental sera mis en place. Sa composition : IA, IEN, IMF, formateur IUFM et peut-être 1 ou 2 stagiaires ! — Le CRPE 2010 (c’est la loi) donnera lieu à l’établissement d’une liste complémentaire. Elle sera sûrement très courte, servira à pallier aux désistements qui se produiraient avant la rentrée. Pour d’éventuelles « démissions » dans les premiers jours ou semaines après la rentrée, nous n’avons pas eu de réponse .

- Les transferts de scolarité : Une question que nous avons posée. Manifestement aucune réflexion n’avait été menée. Le Recteur s’est engagé à y penser ! Pour le SNUIPP Académie Orléans-Tours S. RICORDEAU